À un moment de l'année d’imposition, avez-vous vécu séparément de votre époux ou conjoint de fait pour des raisons médicales?

Si vous avez vécu séparément de votre époux ou conjoint de fait dans l'année pour des raisons de santé, l'Agence du revenu du Canada (ARC) ne considère pas que vous êtes séparé aux fins de la Loi de l'impôt sur le revenu. Vous devez donc produire vos déclarations de revenus comme un couple. Vous êtes considéré comme séparé de votre époux ou conjoint de fait lorsque vous vivez séparément depuis 90 jours ou plus en raison de la rupture de votre union.

  • En Colombie-Britannique, en Ontario et au Nouveau-Brunswick, si vous et votre époux ou conjoint de fait habitiez séparément une résidence principale pour des raisons de santé pour une période de 90 jours ou plus, chacun des époux ou des conjoints peut demander le crédit d'impôt pour la rénovation domiciliaire des personnes âgées.
  • Au Manitoba, si vous et votre époux ou conjoint de fait viviez séparément à la fin de l'année ou pendant une partie de l'année pour des raisons de santé, vous pouvez tous deux demander séparément les crédits d'impôt personnels. Si vous déclarez votre époux ou conjoint de fait comme personne à charge ou s'il vous a transféré son montant en raison de l'âge ou son montant pour personnes handicapées, vous devez faire la demande du crédit d'impôt personnel pour vous deux. Que vous demandiez vos crédits d'impôt personnels séparément ou conjointement, lorsque vous calculez votre revenu familial, n'inscrivez pas les renseignements relatifs à votre époux ou conjoint de fait dans la colonne 2 des lignes 1 à 5 du formulaire MB479.