Indiquez la province ou le territoire où vous résidiez le 31 décembre.

Aux fins de l'impôt, les déclarations que vous produisez sont calculées en fonction de la province ou du territoire où vous habitiez ou duquel vous étiez résident de fait le 31 décembre. L'Agence du revenu du Canada (ARC) et Revenu Québec, s'il y a lieu, utilisent ces informations pour calculer votre impôt provincial et vos crédits provinciaux applicables ainsi que ceux de votre époux(se) ou conjoint(e) de fait, s'il y a lieu. Selon votre province, nos experts en impôt calculent les montants provinciaux applicables à votre situation afin de demander les déductions et les crédits maximums auxquels vous avez droit.

 

Qu'arrive-t-il si j'ai déménagé dans une autre province au cours de l'année?
Supposons que vous avez déménagé de l'Alberta à l'Ontario au cours de l'année, nous devrons produire une déclaration de revenus fédérale et une déclaration de l'Ontario (même si vous avez déménagé en Ontario à la fin de l'année). Vous n'aurez droit qu'aux prestations et aux crédits d'impôt de l'Ontario qui s'appliquent à votre situation et non à ceux de l'Alberta. Gardez à l'esprit que nous devrons toutefois inclure dans vos déclarations tous les feuillets (comme vos feuillets T4) que vous avez reçus de votre employeur en Alberta.

Si vous avez déménagé temporairement d'une province à une autre pour votre travail, l'ARC considère que votre province de résidence est celle où vous avez le plus de liens de résidence importants (maison, époux(se) ou conjoint(e) de fait ou personnes à charge). Par exemple, si vous avez déménagé du Québec en Alberta pour votre travail et que votre conjoint(e) et vos enfants continuent de vivre au Québec, votre province de résidence est le Québec.