Quelle était votre situation familiale le 31 décembre?

Votre situation familiale indique si vous êtes célibataire, marié(e), divorcé(e), séparé(e), veuf ou veuve ou si vous vivez en union de fait. Votre situation familiale au 31 décembre permet au logiciel de déterminer la façon dont notre expert en impôt prépare vos déclarations de revenus pour l’année (déclarations individuelles ou conjointes) et les prestations auxquelles vous avez droit.

Situation familiale - définitions
Utiliser les définitions suivantes vous aidera à sélectionner votre situation familiale.

Vous êtes célibataire si vous n’avez jamais été marié(e) et qu’aucun des autres choix de la liste ci-dessous ne s’applique.

Vous êtes marié(e) si vous et votre conjoint(e) êtes légalement mariés.

Remarque : vous êtes toujours marié(e) si vous vivez séparé(e) de votre époux(se) pour des raisons autres que la rupture de votre union.

Vous êtes conjoint(e) de fait si vous vivez une relation conjugale avec une personne avec laquelle vous n’êtes pas légalement marié(e). De plus, au moins l’une des situations suivantes doit s’appliquer à la personne avec laquelle vous avez une relation :

Elle vit avec vous depuis au moins 12 mois consécutifs (y compris les périodes de moins de 90 jours où vous avez vécu séparément en raison de la rupture de votre union).

Elle est la mère ou le père de votre enfant, par la naissance ou l’adoption.

Elle a la garde, la surveillance et la charge entière de votre enfant (ou elle en avait la garde et la surveillance juste avant que l’enfant atteigne 19 ans).

Vous êtes divorcé(e) si vous avez mené à terme le processus de divorce et que, depuis, vous ne vous êtes pas remarié(e) et que vous ne vivez pas en union de fait.

Vous êtes séparé(e) si vous avez vécu séparément de votre époux(se) ou conjoint(e) de fait depuis 90 jours ou plus en raison de la rupture de votre union et qu’il n’y a pas eu de réconciliation. Si vous vous êtes séparé(e), avisez l’ARC seulement lorsque la séparation a duré plus de 90 jours consécutifs. Les périodes de séparation de moins de 90 jours consécutifs ne modifient pas votre situation familiale pour l’ARC.

Vous êtes veuf ou veuve si votre époux(se) ou conjoint(e) de fait est décédé(e) et que, depuis, vous ne vous êtes pas remarié(e) et que vous ne vivez pas en union de fait.

 

Ma situation familiale a changé au cours de l'année
Si votre situation familiale a changé au cours de l'année d'imposition, vous devez en informer l'Agence du revenu du Canada (ARC) et Revenu Québec. En mettant à jour votre situation familiale auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC) et de Revenu Québec, vous pourrez profiter au maximum des prestations et crédits auxquels vous avez droit (comme le crédit pour la TPS/TVH, la prestation fiscale pour le revenu de travail (PFRT) et l'allocation canadienne pour enfants (ACE)). De plus, vous éviterez de demander des prestations ou des crédits auxquels vous n’avez pas droit et que vous risqueriez de devoir rembourser au gouvernement.